Technologie Audi : filtre à particules – FAP

Le filtre à particules, même si décrié, reste un élément indispensable dans un environnement “moteur propre”. Pour rappel, la loi interdit leur suppression. Dès 2019, les filtres à particules seront particulièrement “auscultés” avec un test d’opacité nouvelle version. Tout FAP présentant des traces de soudures peut provoquer une immobilisation du véhicule.

Voyons en détail le fonctionnement de filtre à particules Audi

FAP : durée de vie ?

A la lecture de posts sur divers forums, on peut estimer qu’un FAP aura en moyenne comme durée de fonctionnement 200 000 kms avant de devoir intervenir physiquement sur celui-ci. Pour régénérer le FAP, l’ECU va suralimenter à un moment choisi et en post-traitement de façon à faire monter le température dans le filtre à particules. Les suies issues de la combustion du carburant seront complètement éliminées. Les suies issues de la combustion des résidus d’huile ne pourront pas être éliminées et viendront à terme saturer le FAP. Ce phénomène est encore plus évident lorsque le conducteur roule à faible régime, la pression d’expulsion des gaz étant alors trop faible (voir eco-conduite). Un carburant de qualité, permet de limiter l’encrassement. Le filtre à particules peut être nettoyé selon différentes méthodes (mais à faire dans une station automobile).

Ce post vous a plu ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Moyenne des votes / 5. Nombre de votes :

Comme vous avez trouvé ce post sympa...

Suivez nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrenchGermanSpanish