Achat d’un Touareg … en fin de vie

Bourdin Pascal Moureze
Photo du Touareg envoyée par le propriétaire

En avril 2017, je tombe sur une annonce qui m’intéresse : un beau Touareg phase II pack R-Line. Le véhicule est assez peu courant en France dans cette livrée. Il embarque un V6 TDI 3.0, un moteur qui a bonne renommée. L’annonce stipule que le témoin ESP est allumé en permanence. Le prix étant cohérent avec le marché,  je décide donc d’appeler le propriétaire.

Après avoir raccroché, je comprends que le véhicule ne doit pas forcément être en bon état et le gars que j’ai eu au téléphone me semble peu fiable. Je demande à ce dernier de me faire parvenir quelques photos vu que la bête est à côté de Montpellier et que j’habite dans le Nord. Bien évidement, les photos que je vais recevoir seront en basse définition, histoire que je ne puisse pas voir ce qu’il faudrait voir, forcément ! Le gars m’est de plus en plus antipathique…

Comme je commence à comprendre qu’il y aura des frais importants sur cette voiture, je démarre les négociations au téléphone, avant même un éventuel rendez-vous. Après avoir négocié de façon assez tendue ( le gars n’est vraiment pas sympa, voire un peu con ), je décide d’aller voir ce véhicule accompagné de mon épouse, histoire de passer quelques jours dans le sud ensemble.

 

Ce post vous a plu ?

Cliquer sur une étoile pour voter

Moyenne des votes / 5. Nombre de votes :

Comme vous avez trouvé ce post sympa...

Suivez nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrenchGermanSpanish